15 janvier 2010

Un jour de deuil

Un violent séisme de magnitude 7 à l'échelle de Richter a frappé Haïti 12 janvier 2010. C’est vraiment un jour de tristesse pour le monde. On ne sait pas encore exactement combien de personne ont quitté ce monde dans cette catastrophe. Je souhaite que ceux qui sont encore dans la zone ravagée vivent jusqu’à ce que l’aide et des équipes de sauvetage soient venus. Ce séisme me rappelle celui qui a dévasté Sichuan en mai, 2008. À ce moment-là, toute la communauté internationale a donné un coup de main à la Chine. Maintenant deux ans... [Lire la suite]
Posté par gaoshen2005 à 09:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 janvier 2010

Le Taoïsme

Après avoir présenté le Confucianisme, je vais parler un peu du Taoïsme. À travers 5000 d’histoire de la Chine, le Confucianisme et le Taoïsme sont les deux bases de l’esprit chinois. On ne peut pas parler de l’un en négligeant l’autre. Personnellement, j’apprécie le Taoïsme plus que confucianisme parce que j’aspire à une vie tranquille, insouciante, sans le fardeau du travail et la pression suscitée par la concurrence. Mais je sais que c’est impossible de mener une vie comme ça dans le monde contemporain. Le Taoïsme est précieux... [Lire la suite]
13 janvier 2010

Le Confucianisme

Le Confucianisme est déjà devenu un symbole de la Chine. Actuellement tout le monde est fasciné par ce courant philosophique. Non seulement les Chinois l’apprenne, les étrangers aussi s’y intéressent. Même pas mal de PDGs ont adopté les pensées du Confucianisme pour diriger leur entreprises. Beaucoup d’étrangers sont convaincus que Le Confucianisme est difficile. J’ai l’expérience. Je me souviens que depuis l’école jusqu’au lycée, j’ai appris les textes classiques du Confucianisme comme Les Entretiens de Confucius, Le Mencius et Les... [Lire la suite]
Posté par gaoshen2005 à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2010

Souvenir

En 1833, Musset et George Sand ont séjourné à fontainebleau. En septembre,1840, Alfred et son frère a traversé la forêt qui entoure cette ville, qui a fait revivre le souvenir dissimulé au fond du cœur de Musset. En 1841, après avoir rencontré à l’improviste George Sand dans un théâtre, il a écrit ce poème dans une sorte d’ivresse. Souvenir J'espérais bien pleurer, mais je croyais souffrirEn osant te revoir, place à jamais sacrée,O la plus chère tombe et la plus ignoréeOù dorme un souvenir !Que redoutiez-vous donc de cette... [Lire la suite]
10 janvier 2010

Les quatre nuits de Musset

« Poète,prend ton luth et me donne un baiser. » Ce ver qui vient de La nuit de Mai est presque un symbole des quatre nuits, voire la poésie de Musset. Ces quatre nuits sont uniques, tant par la forme que par la tonalité et la qualité. Ces quatre poèmes sauf La nuit de Décembre, se composent par le dialogue entre le poète et sa Muse idéale. Musset s’y dédouble entre deux personnages : la Muse, qui représente le renouveau de l’inspiration et le poète, c’est-à-dire l’homme encore sous le coup de l’épreuve sentimentale récente. La nuit... [Lire la suite]
09 janvier 2010

Lucie

Lucie reste un des poèmes que j’aime le plus jusqu’à présent. Dans cette élégie, Musset nous livre, sous forme voilée, le souvenir de ses aventures spirituelles et passionnelles après la crise sentimentale. Le poète évoque un chaste amour de jeunesse. Malheureusement, elle a fini par la mort de la jeune fille. J’aime bien les premiers six vers, particulièrement la scène du saule auprès du cimetière et le feuillage tombé et éploré. Je ne signifie pas que j’aime la mort ou je suis pessimiste, mais ces scènes sont entourées des... [Lire la suite]

07 janvier 2010

L’enfant terrible du siècle

J’ai commencé à connaître Musset par ses « nuits » et son théâtre « on ne badine pas avec l’amour » Du temps que j’étais écolier, Je restais un soir à veiller. Dans notre salle solitaire. Devant ma table vint s’asseoir   -« La nuit de décembre » Tout comme Lamartine, les mots sont simples avec un sentiment mélancolique. Franchement, jusqu’à maintenant, je n’ai pas bien compris pourquoi Musset est appelé l’enfant terrible du siècle. J’ai consulté plusieurs livres sur la poésie, mais... [Lire la suite]
06 janvier 2010

La neige

Hier, il a neigé à Wuhan. C'est la deuxième neige depuis cet hiver. J'ai pris quelques photos près de ma faculté. J'ai lu un poème sur la neige, écrit par un poète québécois Anne Hébert. Et je le partage avec vous. La neige nous met en rêveSur de vastes plaines,Sans traces ni couleur.Veille mon cœur,La neige nous met en selleSur des coursiers d’écume.Sonne l’enfance couronnée,La neige nous sacre en haute-mer,Plein songe,Toute voile dehors.La neige nous met en magie.Blancheur étale.Plumes gonfléesOù perce l’œil de cet oiseau.Mon... [Lire la suite]
Posté par gaoshen2005 à 08:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2010

La mondialisation et la diversité culturelle francophone

Depuis des décennies, on n’a cessé de parler de la mondialisation. Certains tiennent à ce qu’elle aide à une diffusion et une communication interculturelle à l’échelle planétaire. Certaines pensent qu’elle ne fait qu’entraîner des capitaux pour des pays occidentaux et détruire l’économie et les cultures des pays en voie de développement. L’impact de la mondialisation reste une question controversée jusqu’a présent. Quelle influence et quel impact exerce-t-elle la mondialisation sur la francophonie et des cultures francophones ?  ... [Lire la suite]
04 janvier 2010

Deux poètes francophones

Odilon-Jean Périer est un poète belge d'expression française né à Bruxelles le 9 mars 1901 et mort à Bruxelles le 22 février 1928.De son vrai nom Jean Périer, il choisit le pseudonyme Jean-Odilon Périer pour éviter la confusion avec un acteur célèbre de son époque. Fils de banquier et petit-fils d'Albert Thys, il se destine d'abord au droit qu'il étudie à l'ULB.Poète des réalités simples et quotidiennes, il a également laissé un roman, Le Passage des anges (1926), dont le thème semble avoir été exploité dans Les Ailes du désir de Wim... [Lire la suite]