La semaine dernière, j'ai appris un article dans Le Nouveau Sans Frontière qui concerne l'aventure. Mais je ne suis pas d'accord avec la définition de l'aventure dans cet article. J'ai donc écrit ce petit article pour expliquer ce qu'est l'aventure d'après moi.

L’aventure est, selon le dictionnaire, un ensemble d'activités, d'expériences qui comportent du risque. On est souvent amené à simplement croire comme stéréotype qu’explorer ce qui n’a jamais été abordé par soi-même ou l’homme, comme explorer des terres intactes, inconnues, et pratiquer des sports extrêmes, est la seule vraie aventure. Néanmoins, selon moi, des athlètes qui courent pour battre le record du monde, des soldats qui s’engage dans des guerres afin de protéger leur patrie, des charpentiers qui construisent des maisons dans le but de faciliter des autres, sont tous aventuriers. Ceux qui s’inscrivent dans la définition de se donner pour but de dépasser des limites et de tenter d’être surhomme peuvent être considérés comme des aventuriers. En ce sens, chacun est un aventurier si on chérit la vie et essaie de résoudre des problèmes et de surmonter soi-même. D’un emploi quotidien aussi banal et anodin qu’il semble à une vaste entreprise qui concerne le bien-être de l’homme ou même le salut de l’humanité, des aventures sont omniprésentes. Ces dernières valent certes d’admiration mais des aventuriers de la vie quotidienne méritent aussi de louange. Ils font du quotidien la merveille. En plus de l’aventure physique, il existe une autre aventure spirituelle. Un écrivain, un philosophe, un artiste, un scientifique... Ils marchent seuls dans le domaine spirituel et y déploie un univers changeant de couleurs et de dimensions. C’est un tableau coloré peint par l’âme. Chaque ligne est le fruit d’une aventure pendant laquelle ils traversent des épines(difficultés) et des marais(pièges de l’esprit). Cet univers est un labyrinthe où gît le secret de l’humanité.

Quoique ce soit l’aventure physique ou spirituelle, ces entreprises manifestent des tentations d’émanciper des contraintes qu’impose la nature.

 

471px_Caspar_David_Friedrich_032