11 février 2010

La poésie moderne et Baudelaire

Vers 1850 s’affirme la fin du Romantisme et aussi le début de la poésie moderne. Le Romantisme reste l’école que j’aime le plus parmi tous les courants poétiques. En écrivant ces phrases, je suis un peu nostalgique comme si le Romantisme me quittait. Mais cela ne veut pas dire que j’ai préjugé contre la poésie moderne. Verlaine est aussi un des poètes favoris. On trouve un nouveau monde après 1848, où le symbole remplace l’épanchement, la couleur artificielle remplace le paysage de la nature. La modernité se définit donc comme une... [Lire la suite]