Parmi les quatre poètes romantiques(Hugo, Lamartine, Vigny et Musset), les poèmes de Vigny sont les plus difficiles à comprendre. C’est mon avis personnel. Des spécialistes ont peut-être d’autre choix. Ses poèmes sont souvent longs. La Maison du Berger, un des plus beaux poèmes romantiques long de 336 vers. De plus il y a beaucoup de métaphores et symboles dans ses poèmes, qui fait difficile à saisir le sens.

240px_Vigny_Maurin

Tout comme André Chénier, Alfred de Vigny se veut être poète-philosophe. « Tous les grands problèmes de l’humanité peuvent être discutés dans la forme des vers. Je l’ai prouvé. » Il a ainsi affirmé dans son Journal en 1843. Vigny a une telle grande ambition qu’il cherche à interroger le destin de l’humanité au recours des mythes pour indiquer le chemin. Il observe avec son regard hautain le cheminement erratique de l’humanité. Dans la plupart de ses poèmes, il exprime un "moi" hautain et jaloux. Cependant, il se met rarement en scène : Il est tantôt Moïse, tantôt Samson, tantôt Jésus même (cf. le Mont des Oliviers), et ses plus belles pièces se présentent presque toutes comme des symboles; à l'expression de ses sentiments, il donne, en les détachant pour ainsi dire de sa personnalité, une valeur et une portée générales. La solitude, à laquelle condamnent le génie, l'indifférence des hommes, la trahison de la femme (cf. sa relation avec Marie Dorval), l'impassibilité de la Nature et le silence de la Divinité en présence de nos maux, la résignation stoïque qu'il convient de leur opposer, telles sont les idées maîtresses de ce poète philosophe.

Vigny n'a écrit qu'un seul poème d'amour et c'est La Maison du Berger, qui parut en 1844. « Aimez ce que jamais on ne verra deux fois. » C’est l’un des vers que j’aime le plus dans ce poème.

    Voilà le site où l’on peut lire ce long poème. http://fr.wikisource.org/wiki/La_Maison_du_berger