30 décembre 2009

L'automne

Voici un poème que j'aime beaucoup. Lamartine l'écrit dans l’automne de 1819. « Ces vers, dit-il, sont une lutte entre l’instinct de tristesse qui fait accepter la mort et l’instinct de bonheur qui fait regretter la vie. » On sent que le souvenir de Mme Charles s’éloigne et Lamartine lui-même suggère dans son commentaire qu’il songeait alors à « une jeune Anglaise qui fut depuis la compagne de sa vie », c’est-à-dire à Miss Birch qu’il devait épouser en juin 1820.   L'automne Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure... [Lire la suite]