Les deux interviews que j'ai faites.

Le week-end dernier, j’ai assisté à l’exposition des cultures internationales. C’est une fête annuelle de Wuda où des étudiants qui viennent de toute la planète se réunissent et présentent leurs pays, leurs cultures et leur gastronomie. J’en ai entendu i y a deux ans mais cette fois-ci c’est mon premier rendez-vous avec cette exposition.

        Le premier jour de l’exposition, le samedi, j’ai savouré la gastronomie, pris beaucoup de photos, bavardé avec pas mal de gens et connu davantage les cultures francophones grâce à leurs présentations. Mais à cause de la pluie et du bruit, je n’ai pas pu faire d’interviews avec les amis étrangers. Donc j’y suis allé le lendemain après-midi et bravo : Pas de pluie, pas beaucoup de bruit parce qu’il n’y avait pas de spectacle sur la scène. J’étais très ravi et quand je cherchais qui je pourrais interviewer, deux amis avec qui j’ai bavardé le jour précédent m’ont reconnu et m’ont appelé. Quelle chance ! Je leur ai demandé l’interview et ils l’ont accepté joyeusement. Puis j’ai filmé deux interviews avec ma caméra. Enfin nous avons changé l’émail et je leur ai donné l’adresse de mon blog et ils ont promis de le voir et laisser des commentaires.

        Même si quelques jours se sont écoulés, les images des amis dont j’ai fait connaissance restent encore dans ma mémoire et elles y resteront pour toujours. Je me souviens des visages chaleureux, accueillants aimables et dynamiques. Malgré la pluie, les amis étrangers nous présentaient leurs pays natals et leurs cultures. Je pense la fierté de leurs pays et de ce qu’ils sont, c’est ce qui les pousse et ce qui les inspire. Parmi tous les amis que j’ai rencontrés, ceux qui m’impressionnent le plus sont les Africains. J’ai constaté qu’ils non pas eu beaucoup de choses à vendre, mais ils aimaient bavarder avec d’autres étudiants étrangers avec chaleur. Ils riraient, plaisantaient, dansaient et chantaient. Je suis d’habitude un peu timide, mais affecté par eux, j’ai essayé d’apprendre leur danse traditionnelle. J’ai été très content même si je ne suis pas arrivé à la maîtriser. J’apprécie leur attitude de la vie : Toujours positive optimiste et souriant. J’ai toujours un rêve depuis mon enfance : Aller en Afrique et voir des lions, zébras et d’autres animaux sauvages dans la Prairie. Je pense que c’est la proximité avec la nature qui nourrit leur caractère. J'aime ce caractère. S'il y a de la chance, je veux bien connaître davantage ce continent et ces peuples.

      Voici plusieurs photos. J'ai mis le reste dans l'album.

DSCN5763Un gars qui vient de la Guinée équatorialeDSCN5755Un gars qui vient de la démocratique du Congo

DSC08420 Mes camarades et un gars frçcais. Il est drôle.